Madame & Monsieur Marketing Digital Agency

BlogMettre en place sa stratégie de Growth Hacking en 5 étapes
Mettre en place sa stratégie de Growth Hacking en 5 étapes Madame Monsieur Agency

Mettre en place sa stratégie de Growth Hacking en 5 étapes

Que vous soyez une jeune entreprise désireuse de faire connaître vos produits et services en ligne ou une marque déjà établie en quête de transformation digitale, vous êtes tombés au bon endroit ! 

Votre but : Développer une stratégie digitale et générer un nombre important de leads qualifiés. Pour cela, vous avez besoin de voir ou repenser votre stratégie marketing pour l’adapter aux nouvelles tendances du digital. 
Du digital certes, mais pas n’importe comment ! Vous avez bien compris grâce à notre dernier article sur le sujet quelles étaient les différences entre le marketing traditionnel et le Growth Marketing et quels étaient les avantages de ce dernier. Et si tel n’est pas le cas, alors je ne peux que vous conseiller de lire ce premier article en amont de celui-là, ou encore d’écouter notre podcast complet sur le sujet juste ICI 

Voici maintenant une méthode simple et efficace qui va te permettre de mettre en place rapidement ta stratégie Growth Hacking ! 

La méthode AARRR pour mettre en place ta stratégie de Growth Hacking 

En growth marketing plus que jamais, il est primordial de connaître sur le bout des doigts chaque étape du parcours client que l’on appelle aussi le « Funnel marketing » afin de pouvoir y appliquer la méthode AARRR. 

Qu’est-ce que la méthode AARRR ? 

Tout d’abord, de quoi s’agit-il lorsque l’on évoque l’acronyme AARRR ? Non il ne s’agit pas d’un grognement des cavernes ni d’une technique de torture de l’espace. Cette appellation désigne un « framework » ou une « méthode de travail » bien connue des Growth marketeurs : La méthode AARRR de Dave McClure (entrepreneur et fondateur de l’entreprise 500 startups) a déjà fait ses preuves ! Comprenez :

  • Acquisition : Acquérir des nouveaux utilisateurs
  • Activation : Identifier les prospects « chauds »
  • Retention : Fidéliser ses utilisateurs
  • Referral : Transformer des utilisateurs en prescripteurs pour sa marque
  • Revenus : Améliorer ses revenus par utilisateur
Ce framework a été inventé pour répondre à chaque étape du funnel marketing et pour optimiser au mieux sa stratégie marketing tout en augmentant son Chiffre d’Affaires.  
Chaque étape de ce process peut être mesurée par des Indicateurs Clés de Performance qui permettent d’ajuster la stratégie afin de maximiser le taux de conversion entre chacune d’elles et ainsi générer plus de revenus sur le long terme. 

Les étapes de la méthode AARRR en détails 

Acquisition :

Cette première étape consiste à attirer de nouveaux utilisateurs. Et pour cela, il faut bien commencer par un point de départ. Il s’agit de choisir les bons canaux d’acquisition en fonction de sa cible après l’avoir étudié correctement. Il est donc important de définir au préalable qui est son buyer persona afin d’essayer de savoir quels sont ses canaux de prédilection.
Ces derniers peuvent être nombreux, autant online que offline. 
Le but du jeu est donc de déterminer quels sont les canaux d’acquisition les plus efficaces pour son entreprise afin de préparer le terrain pour l’étape qui suit : l’Activation. 
Plusieurs indicateurs peuvent être utilisés pour mesurer cela : le coût par utilisateur, le volume d’utilisateurs et le taux de conversion notamment. 

 

Activation :

A présent, on veut faire de cet utilisateur un utilisateur actif qui effectue des actions fréquentes envers notre marque, nous montrant ainsi un réel intérêt de sa part. On va alors tenter de déterminer des indicateurs d’activation qui correspondent à ces actions afin de mieux mesurer son taux d’activation pour chaque canal.

Ces indicateurs sont nombreux:

La création d’un compte client, l’ajout d’un article au panier, l’inscription à un newsletter, le nombre de clics sur un produit, etc….
Afin de maximiser ce taux d’activation, il est primordial de réfléchir à l’expérience utilisateur et d’offrir au lead un contenu ou un support le plus optimisé possible. Cela se traduit par un travail de recherches en amont réalisé lors d’un A/B Testing par exemple. On va ainsi déterminer quelle version d’une page fonctionne le mieux pour tel et tel client par exemple.

Rétention :

Cette étape est cruciale pour maintenir la croissance de la marque. Ici, on s’assure de fidéliser nos utilisateurs afin qu’ils reviennent utiliser nos services ou achètent nos produits. C’est lors de cette étape que l’on va mettre en place des actions ciblées pour engager ce potentiel client et le faire revenir ou le garder actif.
L’emailing est un très bon outil pour la réactivation d’un contact. Il serait en effet dommage de voir partir nos potentiels clients une fois l’action effectuée lors de la phase précédente. Tout l’enjeu de cette phase réside donc dans le fait de les garder proche de notre marque. 
Ici, on va donc beaucoup jouer avec notre stratégie de contenus, notre storytelling et nos appels à l’action. Le tout avec des messages bien ciblés et personnalisés. 

Referral :

Faire de vos utilisateurs, des ambassadeurs.

C’est surement l’étape la plus satisfaisante pour nous les growth marketeurs. Ou en tout cas celle qui nous simplifie le plus la vie. En effet, arriver à faire en sorte que nos utilisateurs fidèles deviennent des prescripteurs de notre marque, c’est le St Graal ! Car à ce moment-là, ces dits utilisateurs travaillent pour nous et font le boulot à notre place ! N’est-ce pas génial ?
Vous pouvez passer par diverses méthodes telles que des programmes de parrainage, des concours ou l’encouragement aux partages sur les réseaux sociaux.
Tout est bon pour leur donner envie de parler de vous autour d’eux. Cette étape permet de véritablement consolider votre croissance sur le long terme.

Revenus :

Enfin, cette étape correspond au moment clé où le lead devient client et effectue un acte d’achat de nos produits ou services. Tout l’intérêt réside ici sur l’importance que vous allez accorder à l’optimisation du taux de conversion des utilisateurs en leads puis en clients. Vous pouvez ainsi mener diverses actions pour redresser la barre ou améliorer encore ce taux et par conséquent les revenus générés par vos clients. Voici quelques exemples d’actions à mener après étude des taux de conversion : Modifier un tarif, faire des promotions, réajuster la compréhension de l’offre etc..

Vous êtes prêts à vous lancer ! 

Une fois la dernière étape menée à bien, on peut se concentrer sur la proposition de nouvelles offres à ses clients. Car il sera déjà mis en confiance avec notre marque et connaîtra notre histoire, voir sera attaché à nos valeurs. Il aura ainsi peu de chances de partir et restera un client fidèle et pérenne. 
Attention tout de même à lui garder de l’attention et ne pas l’oublier dans un coin. D’où le fait de recommencer la boucle plus ou moins à l’infini à partir de l’étape de rétention. Cela peut paraître effrayant, mais c’est pourtant le secret des bons marketeurs pour garder un client fidèle et augmenter ses ventes ! 

En vous réinventant constamment et en étudiant systématiquement vos indicateurs de performance pour réajuster vos étapes de cette méthode, vous êtes sûrs de faire mouche ! 

Alors, qu’attendez-vous ? 

Un projet ? Une idée ? On en parle ! Laissez nos experts vous conseiller et vous guider dans la mise en place de votre stratégie digitale 😀 ! 

5 / 5. 1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La gastronomie de la stratégie digitale

Tombés dans la potion magique du growth marketing dès 2012, les experts marketers chez Mme&Mr Agency rivalisent d’inventivité pour servir votre croissance. Succombez à la tentation de nos menus de growth hacking divers et variés qui feront de vous la prochaine « in-marque » à forte part de marché.